Une envie depuis très longtemps, une occasion de la réaliser enfin : une couverture bébé multi-fonctions en patchwork.

****************

Plusieurs intérêts à la chose :

- utiliser tous mes tissus favoris dont certains à motifs, que je ne vois pas comment utiliser autrement,

- apprendre une nouvelle technique,

- coudre un objet utile qui pourra servir de : plaid à poser par terre pour que l'enfant n'ait pas les fesses au froid, couverture pour le lit quand l'enfant sera plus grand (ses dimensions le permettent : 100x120, et ce n'est pas loin d'être une coïncidence), couverture pour enrouler l'enfant dedans (la couverture-nem en quelque sorte) quand on doit le sortir (de la maison à la voiture par exemple) et qu'on ne veut pas lui mettre de manteau car on sait qu'on va l'enlever aussitôt...

- me faire plaisir !

****************

Un petit tour dans mes tissus donc et voilà le résultat :

DSCN2120_txt

Une journée de boulot quand même, et ce n'est pas parfait comme d'habitude, mais je l'aime d'amour !

****************

Voici donc la recette de mes marrons chauds à moi :

DSCN2094_txt_2

1/ Tout d'abord, on farfouille dans ses tissus, on mixe, on teste, on recommence, on plie, on déplie... Le tout pour essayer d'obtenir un mélange harmonieux ou tout au moins qui nous plaît entre motifs et unis, clair et foncé, enfantin et moins... On mélange les matières, on abandonne certains tissus, on s'adapte au format du molleton qui nous reste, on peste car il nous manque un tissu comme ceci (si si !), on regrette d'avoir coupé ce tissu adoré comme cela (lala) parce qu'on n'en a plus assez, on veut des carrés, des rectangles, des grands, des petits...

BREF ! On se prépare une bonne nuit de rêves couturesques ;-)

****************

DSCN2101_txt

2/ On reporte tout ça sur papier, histoire de se souvenir de notre assortiment au moment de découper et histoire de savoir quel tissu découper et en quelle quantité (sachant bien sûr qu'on ne respectera pas ceci à la lettre le lendemain matin...).

Vous remarquerez au passage mon coup de crayon expert, et l'heure tardive n'y est pour rien, malheureusement !

****************

DSCN2102_txt

3 / Le lendemain matin, on coupe les tissus sans totalement respecter ses indications de la veille car on a changé d'avis pendant la nuit et déplacé certains tissus. Puis on s'installe sur la table qui mesure 90x120 soit quasiment la taille du futur plaid et on y dispose tous les coupons pour vérifier que ça nous plaît toujours. Ouf, on aime encore ! C'est pas comme si on changeait souvent d'avis dans l'atelier ;-)

****************

DSCN2106_txt

4/ On assemble le tout en respirant bien pour que ça tombe tout pile et tout droit, ce qui bien évidemment n'est pas le cas puisque j'ai pris des tissus ultra-extensibles et d'autres non (et aussi parce que je ne suis pas précise-précise dans mes coutures, sûrement ^o^).

****************

5/ Pas de photos pour mon étape préférée (grrrrrrrrrrrrrrrrrr !) : on assemble la doublure, le molleton et le patchwork ensemble en serrant les dents et tout ce qu'on peut (bah oui, le molleton ça bouge et c'est déjà ch**** à coudre, alors quand en plus ça doit être cousu sur du jersey ou de la maille !). Et bien évidemment, on a un petit pli disgrâcieux ici et un carré de travers là ("Ah bon ? a dit l'amoureux. Y a que toi qui le vois !" ..... Mmmmmmmmmm, merci !)

****************

6/ Et enfin, étape délicieuse : on se blottit dans son plaid en se demandant si c'est bien raisonnable de l'offrir à un si petit être qui ne saura pas l'apprécier tout autant que moi (quoi, mauvaise foi ?).

Et pi d'abord, en attendant, il est à moi, na !